Nous nous retrouvons aujourd’hui pour la deuxième partie de Comment faire des accompagnements à distance. Nous avons déjà vu, dans un précédent article, le pourquoi, pourquoi vous devez faire aujourd’hui des accompagnements à distance. Et nous allons voir aujourd’hui le comment. Comment est-ce que vous pouvez mettre en place des accompagnements à distance. Ici, je vais vous aider à comprendre quelles sont les différentes étapes d’un accompagnement à distance. Qu’est-ce que vous devez mettre en place pour faire des accompagnements à distance. Le but est également de vous expliquer que l’on peut faire des accompagnements à distance et que cela peut être vraiment très lucratif. Si vous n’avez pas encore lu la première partie de ce sujet, dans laquelle je vous détaille 10 avantages à faire des accompagnements à distance, je vous invite à le faire ; peut-être même avant de lire celui-ci. 

 

 

LES 7 ÉTAPES D’UN ACCOMPAGNEMENT EN LIGNE 

 

 

Parce qu’un accompagnement en ligne ce n’est pas juste une personne qui vous appelle et dit « Voilà, on prend le premier rendez-vous. » Lorsque l’on fait des accompagnements en ligne, on vend un processus. Un accompagnement d’une seule séance, ce n’est pas rentable du tout, vu tout le travail qu’il y a à faire. On va donc vendre un processus.  

 

C’est-à-dire que déjà, dans un premier temps, vous allez dire que pour ce type d’accompagnement, il y a besoin, par exemple, de 6 rendez-vous. Et, directement, vous allez vendre 6 rendez-vous. La personne a la possibilité de régler en plusieurs fois, mais contrairement à lorsque vous travaillez en cabinet, vous allez vendre un pack de 6 rendez-vous, avec un système qui va être mis en place pour payer tout seul. Même s’il y a un paiement en 2, 3 ou 4 fois, ça ne vous concerne pas, vous laissez faire et le logiciel mettra en place toute la procédure. 

 

Alors, il faut comprendre qu’effectivement il y a 7 étapes à un accompagnement en ligne. Ce n’est pas juste on prend un rendez-vous téléphonique et on vend. 

 

1. LA VISIBILITÉ pour créer des accompagnements en ligne

La première étape d’un accompagnement en ligne sera votre visibilité. Une personne qui va vouloir acheter en ligne avec vous est une personne qui va vous découvrir grâce à Internet. Elle a donc besoin de voir que vous existez en tant qu’Internet. Je vous le dis souvent : plus de visibilité entraîne plus de notoriété. Plus de notoriété entraîne plus de clients. 

 

Alors, la visibilité, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, c’est d’être présent sur plusieurs réseaux sociaux déjà, au moins sur un. Mais également avoir un fil d’actualité qui soit propre, homogène et dans le même style. 

 

Qu’entend-on par un fil d’actualité propre ? Cela veut dire que vous n’y mettez pas de tout et de rien. On ne met pas des photos de famille par exemple, sauf de temps en temps, peut-être le dimanche. Mettez des citations, des posts, des partages d’articles qui ont un rapport avec votre thématique. Lorsque les personnes arrivent par exemple sur votre page Facebook, ou sur votre Instagram, elles doivent voir des posts, des visuels qui sont exactement sur la même thématique. 

 

On va aller encore plus loin. Lorsque les personnes arrivent sur votre page professionnelle, elles doivent voir le même branding. Le branding, qu’est-ce que c’est ? C’est même couleur, votre logo, même police, même style, même univers. L’univers, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, dans mes locaux par exemple, on est dans une décoration un peu chabi. Ça va être repeint, on va rajouter des cadres, mais on est dans quelque chose qui est plutôt féminin. Ça pourrait être aussi une décoration industrielle, ou autre, beaucoup de choses que vous décideriez de mettre en place au niveau de votre décor, mais également de votre fil professionnel. On doit être dans quelque chose d’uniforme, de tout temps pareil. Les gens doivent reconnaître que c’est votre post, que c’est votre citation. Et lorsque vous souhaitez partager du contenu, c’est-à-dire parler d’un article ou d’une vidéo, ce que je vous invite à faire c’est soit de réécrire l’article, si vous préférez écrire, en disant « J’ai lu ça sur tel site, mais moi je pense plutôt ça… » Ou, encore mieux, faire une vidéo en disant « Eh bien voilà, j’ai lu ça, on m’a dit ça ou j’ai vu ça sur telle vidéo ou tel article, eh bien moi je ne suis pas d’accord…» Vous partagez.  

 

Essayez vraiment d’avoir un fil propre. Pourquoi ? Parce que lorsque votre prospect va être en cours de recherche, lorsque le prospect va se dire « Voilà, maintenant j’ai besoin de quelqu’un pour m’aider sur ce sujet… » Il a besoin d’arriver sur votre page et de comprendre que vous êtes LA personne avec laquelle il a envie de travailler. 

 

On va donc commencer par la visibilité, avec tout ce que vous allez mettre en place. C’est très important d’avoir une belle couverture, un beau bandeau qui explique ce que vous faites, des beaux visuels, etc. C’est vraiment important. 

https://youtu.be/ypWIE6Kb2vA

 

2. LA PRISE DE RENDEZ-VOUS DÉCOUVERTE pour créer des accompagnements en ligne

Ensuite, lorsque votre prospect aura compris que vous êtes la personne qui va être là pour l’accompagner, il va falloir mettre en place un système de prise de rendez-vous en automatique. Parce qu’il n’y a rien de plus chiant… et je dis vraiment le mot ! Il n’y a rien de plus chiant que de dire à une personne « Quand est-ce que tu es disponible ? Moi je suis disponible le jeudi matin. – ah non, jeudi matin ce n’est pas possible, si tu veux, je peux vendredi à la même heure. – ah non, ce n’est pas possible vendredi parce que… » C’est horrible ! Donc vous mettez en place un système de prise de rendez-vous en automatique. 

 

Si cela vous intéresse, vous pouvez trouver sur ma chaîne YouTube une vidéo qui s’appelle Comment prendre un rendez-vous avec Calendly. Pour aller plus vite, vous pouvez taper dans la barre de recherche : Isy calendly. Il s’agit d’un tuto complet. Et j’ai prévu de vous en faire un autre prochainement.  

 

Si l’on prend l’exemple de mon site Internet, pour les personnes qui veulent prendre un rendez-vous avec moi ou un membre de mon équipe, il suffit qu’elles aillent tout simplement sur la page prise de rendez-vous, elles vont choisir le jour qui leur convient, ensuite elles auront des heures qui leur conviennent. Avant de confirmer cette prise de rendez-vous, elles devront répondre à quelques questions. Puis elles n’auront plus qu’à confirmer le rendez-vous. Vous comprenez, ça c’est en place une bonne fois pour toute et vous pouvez le mettre en place gratuitement avec Calendly. Après il existe des applications un peu plus avancées, mais déjà ça, vous pouvez le mettre en place gratuitement et c’est pratique ! Vous n’avez pas à échanger dix fois avec la personne. 

 

 

3. L’ENVOI DE DEVIS OU DE PAGE DE PROPOSITION pour des accompagnements en ligne

Ensuite, la troisième étape lorsque vous faites des accompagnements en ligne, c’est tout simplement de pouvoir envoyer un devis ou une page de proposition. Une page de proposition, c’est une page de vente, tout simplement. Je vous en parle beaucoup. Et pour un devis, il s’agit tout simplement d’avoir un système avec déjà le mail en place, tout qui est prêt, les gabarits pour que vous puissiez tout envoyer le plus rapidement possible, même sans réfléchir. Par exemple, lorsque les personnes veulent un accompagnement avec moi, ou en fin de rendez-vous découverte, je leur envoie une proposition. En fonction de si la personne est motivée ou pas, on reste en ligne jusqu’à la fin du processus de vente. 

 

 

4. LE MODE DE PAIEMENT des accompagnements en ligne

La quatrième étape consiste à associer au devis ou à la page de vente un mode de paiement automatique. Ainsi, la personne n’a pas besoin de vous recontacter en disant « Oui, et alors, comment je fais pour payer, machin truc chouette. » Paiement en une fois : virement. Paiement en plusieurs fois : carte bleue et c’est à cet endroit. Tout est déjà mis en place. Et pensez vraiment à mettre ça en place avant. 

 

 

5. PRISE D’UN PREMIER RENDEZ-VOUS des accompagnements en ligne

Ensuite, quand la personne a payé, il faut qu’elle puisse prendre un premier rendez-vous avec vous, qui sera beaucoup plus long que le rendez-vous découverte. 

C’est la même chose que l’on a vu plus haut avec Calendly, sauf qu’il y a des choses supplémentaires à mettre en place. 

 

 

6. LE SUIVI des accompagnements

Étape suivante, mettre en place un suivi. Alors, pour le suivi, il y a beaucoup d’outils qui existent. Vous pouvez mettre en place des Doodle, des suites de mails tout simplement. Vous pouvez également mettre en place un espace membre privatif pour chacune des personnes que vous allez accompagner. Vous pouvez aussi mettre en place un dossier sur votre Drive ou votre Dropbox. Il y a beaucoup de systèmes possibles. À vous de trouver celui qui sera le plus adapté à vos besoins. 

 

Pourquoi faut-il mettre en place un système de suivi ? Lorsque vous faites des accompagnements classiques, ok, vous avez l’habitude, vous faites le rendez-vous, c’est fini, rendez-vous à la semaine prochaine. Lorsque vous faites des rendez-vous en ligne, déjà vous avez fait plein d’économies : vous n’avez pas de bureaux, pas de déplacements, etc. Mais il va falloir montrer à votre client qu’il a pris la formule VIP. D’accord ? Donc vous allez lui mettre à disposition un espace où il va pouvoir avoir accès à tous les enregistrements qu’il a eus avec vous par exemple, les cahiers d’exercices. Où il pourra trouver des liens de choses dont vous lui avez parlé, les documents que vous avez créés ensemble. Avoir un espace qui lui est propre. 

 

Avec cela, évidemment, il va se dire « Ok, moi j’ai plus. » Et après, il n’aura pas envie d’aller retrouver un thérapeute ou un conseiller juste à côté. Parce que là il aura tout. Même de chez lui. Il n’aura plus besoin de sortir. Il pourra retourner voir ce que vous vous êtes dit la dernière fois. Si vous faites des accompagnements en présentiel, la personne ne pourra pas faire ce retour en arrière pour se souvenir de ce qu’elle vous aura dit. Ou « Elle m’a donné un Post-it, mais je ne sais pas où je l’ai mis. » Les accompagnements en ligne, ce n’est pas du tout pareil ! On met le client dans une espèce de bulle dans laquelle il a tout à portée de main. Et ça, c’est facile à mettre en place, parce que vous l’avez déjà réfléchi avant. 

 

Ensuite, lorsque vous avez mis le système d’accompagnement en ligne en place, vous allez faire tout votre accompagnement comme vous l’avez décidé, étape par étape. Pareil, lorsque l’on fait des accompagnements en présentiel, des fois la personne ne vient pas, elle a un contretemps, etc. Ou alors elle a prévu de payer au deuxième rendez-vous et elle ne va pas venir parce qu’elle a oublié le deuxième rendez-vous. Elle devait avoir un rendez-vous toutes les semaines, mais cela va finir par s’espacer. En ligne, ce n’est pas pareil du tout. On confirme bien à la personne qu’elle doit être présente. Ça arrive qu’il y ait des imprévus, mais c’est rare. Et la personne va payer de toute façon. Déjà, elle ne va pas se dire « Je ne vais pas y aller là, je vais décaler le rendez-vous, comme ça je paierai la fois d’après. » Et je suis sûre qu’en tant que professionnel, vous avez déjà eu ça. Ou la personne est censée revenir une semaine d’après et en fait elle ne revient jamais. 

 

 

7. UNE GESTION SIMPLE de vos accompagnements en ligne

 

Vous allez donc dérouler votre accompagnement en mode sucre et miel comme j’aime à le dire jusqu’à son terme. Mais cela ne s’arrête pas là. Et ça, c’est quelque chose qu’il faut que vous compreniez à l’avance. C’est que vous devez déjà planifier l’après accompagnement.  

 

Dans le devis, dans le prix que vous allez mettre, à la fin par exemple, vous pouvez écrire « Un accompagnement avec moi, c’est six rendez-vous, mais je vous appellerai un mois après pour faire un point avec vous et savoir où vous en êtes. » Cet appel un mois après a trois utilités. La première, c’est bien sûr d’être là pour votre client, pour faire le point qu’il a bien avancé. La deuxième est de lui demander un témoignage si la personne est contente. Et la troisième, c’est éventuellement de pouvoir repartir sur un nouvel accompagnement. 

 

 

Donc, voilà quelles sont les 7 étapes de la mise en place d’un accompagnement en ligne. 

 

 

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les déposer ci-dessous dans la zone dédiée, moi ou un membre de mon équipe nous ferons un plaisir d’y répondre. 

 

Vous pouvez également vous abonner à ma chaîne YouTube pour être averti des nouvelles vidéos que j’y publie très régulièrement. 

 

Je vous souhaite une excellente fin de journée et surtout, n’oubliez pas : 

Votre Marque, C’est Vous ! Ne changez pas, soyez juste plus visible. 

 

Isy CATHALA 

Accédez au pack gratuit5 FORMATIONS

En personal branding et inbound marketing pour passer de 0 € à 10 000€ par mois grâce à internet !

Pin It on Pinterest

Share This